Guide pour poser une ganivelle correctement

par | Fév 25, 2022 | Uncategorized | 0 commentaires

La ganivelle, une clôture en châtaignier, est connue pour son usage sur les plages pour retenir le sable. Son style esthétique très particulier lui permet ensuite une parfaite intégration dans les jardins. Il s’agit également d’une clôture parfaite pour protéger le potager des animaux domestiques.

Les atouts d’une clôture en châtaignier

Barrière girondine, treillage, ganivelle… sont autant de noms désignant cette clôture naturelle composée d’un assemblage de lattes en bois de châtaignier. Les lattes verticales d’une ganivelle française sont assemblées avec des fils de fer galvanisés torsadés. Pour assurer un bon maintien des tasseaux, ces fils galvanisés les emprisonnent en 3 niveaux. La qualité des matériaux assure également une durabilité excellente à la clôture. Le châtaignier est un bois aux multiples vertus écologiques. Il s’agit d’un matériau naturellement imputrescible qui résiste impeccablement à l’humidité et aux moisissures. C’est un bois non traité et ne présentant aucun danger pour la santé. C’est un bois de choix pour réaliser un aménagement extérieur,  idéal pour la mise en valeur d’un jardin et potager. Lorsque la ganivelle est bien installée, elle offre un charme particulier et un côté esthétique hors pair. Ce type de clôture s’utilise d’ailleurs de nombreuses manières :

  • Délimiter les espaces verts dans les jardins ;
  • Marquer une séparation entre la cour et la zone de plantation ;
  • Dessiner et border le potager ou l’allée et sécuriser l’accès ;
  • Mettre en valeur des massifs…

Comment s’installe la clôture girondine ?

La pose d’une ganivelle se réalise souvent avec des piquets en bois. La démarche ne nécessite que peu d’outils. Les piquets sont tout de suite enfoncés dans le sol puis la clôture sera fixée sur ces poteaux. Il faut choisir des piquets mesurant 0,50 m de haut en plus de la ganivelle en ajoutant 40 cm qui sera la partie enterrée. Les piquets sont à espacer de 1,5 m environ. Pour fixer la clôture sur les poteaux, il faut utiliser des clous cavaliers inox ou galvanisés. En fonction du rendu recherché, il est possible d’appliquer de la peinture, du vernis ou de la lasure sur la ganivelle. Mais cette opération reste facultative, car le châtaignier possède déjà un côté esthétique naturel. Et le laisser dans son état naturel lui permet de bien se fondre dans la décoration.

Des conseils pour entretenir la ganivelle

Le bois de châtaignier est avant tout plus résistant que le pin. Il résiste à la pourriture, et ce pendant des années. Ainsi, la clôture peut rester à l’extérieur sans crainte. Des taches brunes peuvent apparaître sur le fil de fer. Ce ne sont pas de la rouille, car l’acier est galvanisé. Il s’agit du tanin du bois. Mais la pluie pourra rapidement les nettoyer en quelques jours. Ce qui fait qu’il n’y a aucun entretien à faire pour conserver sa clôture girondine en parfait état. Toutefois, rien n’empêche de la peindre avec une peinture spéciale pour la personnaliser.